Les énergies renouvelables

#1
La Communauté a demandé à un cabinet expert (B&L Evolution) de réaliser un diagnostic de notre territoire, au regard du changement climatique. En quelques graphiques et de façon synthétique : voici ce qui ressort de ce diagnostic, concernant les énergies renouvelables sur le territoire, et sur leur potentiel de développement

Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF


Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF


A vous de nous dire si cela vous paraît pertinent ; et notamment quels enjeux vous paraissent primordiaux…

Re: Les énergies renouvelables

#2
Page 63 paragraphe 2 : pour la forme, le gaz doit être mis en gras de la même façon qu'est mis en avant l'électricité ou la chaleur)...
en paragraphe 3, vous pouvez aussi intégrer les CIVE évoqué pour la séquestration carbone (Culture intermédiaires à vocations énergétiques
Page 66 : la méthanation (CO2 + 2H2 = CH4 + O2) permet le stockage du gaz donc de l'électricité perdue sur le PV et l'éolien (25% d'après le scénario REPOS)

Page 70 : Le gaz, contrairement à l'électricité, ne nécessite pas d'être consommé immédiatement car il est stockable dans les 200.000kms de réseau et dans les stockage souterrains.

Re: Les énergies renouvelables

#3
Diapositive 6 (56) : dans le 3ème paragraphe, "Une réduction ambitieuse de10% de ces besoins" => 10 % est le minimum à atteindre, pour être ambitieux, il faudrait aller bien au delà !

La question du stockage est majeure dans le développement du photovoltaïque. Il convient de raisonner en matière de stockage collectif, via le réseau électrique, qu'individuel (batteries). Cela va de pair avec une politique fortement incitative pour limiter les appels de puissance hors période de production (chauffage électrique).

Le développement du solaire thermique pose question du point de vue de sa rentabilité économique. Même avec des aides financières, l'investissement sur un système de production d'eau chaude solaire (que ce soit pour le chauffage ou l'eau sanitaire) est un frein pour une majorité de particulier. Ce qui est paradoxal pour une énergie que l'on obtient "gratuitement".
Un soutien fort de la filière (de la production à l'installation en passant par la maintenance) est indispensable pour qu'elle puisse contribuer aux objectifs du PCAET.
cron