Les consommations d’énergie

#1
La Communauté a demandé à un cabinet expert (B&L Evolution) de réaliser un diagnostic de notre territoire, au regard du changement climatique. En quelques graphiques et de façon synthétique : voici ce qui ressort de ce diagnostic, concernant les consommations d’énergie du territoire

Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF


A vous de nous dire si cela vous paraît pertinent ; et notamment quels enjeux vous paraissent primordiaux…

Re: Les consommations d’énergie

#2
L'enjeu énergétique est une des clé de l'avenir soutenable. Il concerne à la fois la qualité de l'air, le réchauffement climatique,et pour ne citer qu'elles, nos consommations ( toutes confondus de bien et services) et notre mobilité. Il va falloir s'engager encore davantage dans l'encouragement aux ENR sous peine de payer très cher la facture de l'inaction quand le prix du pétrole s'envolera vraiment. Aussi, outre l'exemplarité des collectivités, il me parait urgent que chacun s'engage à titre individuel pour ne pas avoir à dire aux générations futures... " nous ne savions pas..."
Ne faut 'il pas trouver le moyen d'en parler davantage et informer les populations davantage sur les bonnes pratiques ? Pourquoi pas un guide des bonnes pratiques environnementales thématique et pragmatique ? ex: jardinage : avoir recours au paillage pour conserver l'humidité de la terre, récupérer systématiquement l'eau de pluie quand on a un jardin... L'Ademe le fait très bien mais leur site internet est tellement pleins d'informations qu'il devient difficile et fastidieux de le compulser. Merci de votre attention.

Re: Les consommations d’énergie

#3
Il est dommage de ne prendre en référence que l'année 2015 alors que les consommations du territoire en gaz ont évolué depuis. (-200GWh ce qui représente 39000 tonnes de CO2)
520GWh en 2015 c'est 18% des Ges / 360GWh c'est 12%
Page 20 : Dans notre région, le chauffage n'est pas forcément le 1er poste de consommation mais plutôt l'eau chaude sanitaire)
Page 24 : si on baisse la part de Gaz naturel on baisse la part dans le PIB. D'où l'intérêt de le produire localement.
Est-ce que les scénarios tiennent compte de l'évolution de la population sur le territoire (dû à l'attractivité) ce qui peut entrainer des évolutions de consommations (fatalement).

Re: Les consommations d’énergie

#4
Dernière diapositive, je suis surpris de la courbe du scénario tendanciel à la baisse malgré la prévision d'augmentation de la consommation d'électricité pour la production de froid concomitante aux périodes de chaleur qui vont s'intensifier...

Les enjeux primordiaux sont la baisse de la dépendance énergétique, les produits pétroliers constituent une part (trop) importante des dépenses énergétiques, et la sobriété.
Il faut absolument s'orienter vers un objectif de couverture maximal des besoins en énergie du territoire par des systèmes de production du territoire.

Quant à l'électricité, une réflexion doit être menée pour en réduire la consommation et sa facture et dédier son utilisation aux seuls usages spécifiques.

A t on des statistiques sur la consommation d'énergie, notamment d'électricité, sur les périodes de pointes de consommation, l'hiver pendant les pics de froid et l'été pendant les épisodes de fortes chaleur ? Il est primordial de réduire la vulnérabilité du réseau sur ces moments.

Re: Les consommations d’énergie

#5
Bonjour,

Réponse à GRDF :
- Le diagnostic dépend des données disponibles provenant de l'AREC pour la majorité, or l'année la plus récente pour laquelle nous disposons d'un ensemble de données cohérentes est 2015. C'est donc bien une limite de l'approche à garder en tête.
- Le scénario tendanciel prend en compte une évolution démographique tendancielle, les scénarios réglementaires sont une simple application des objectifs de réduction par rapport à leur année de référence.

Réponse à GEFOSAT :
- Comme tout scénario tendanciel, l'approche a en effet ses limites. Les hypothèses prises en compte sont explicitées dans le document.
- Nous n'avons pas eu accès à ce type de statistiques mais elles existent très certainement, la réduction des pics de consommation est bien un enjeu majeur en terme de vulnérabilité du réseau mais aussi de production d'électricité non carbonée.

Bien à vous,
cron